Les patriotes ivoiriens empêchent le jumelage entre Turin et Abidjan #FreeGbagbo #Civ2010

Posted on mai 7, 2013

3


manifestazione525

Les manifestant devant Palazzo Civico l’Hotel de ville de Turin le 07 mai 2013

La présence à Palazzo Civico (hotel de ville de Turin) du gouverneur du district d’Abidjan , Beugré Mambé le 07 mai 2013, en vue d’un éventuel jumelage entre la ville de Turin et la Capitale économique ivoirienne à été accompagné par une bruyante mais pacifique manifestation d’un groupe de citoyens ivoiriens. L’initiative promue par le collectif Cotedivoire Librexpression avait comme objectif de demander au maire de Turin Piero Fassino de ne pas rencontrer le gouverneur d’Abidjan, accusé par les manifestants d’avoir falsifié les résultats électoraux à l’époque où il était président de la commission électorale ivoirienne, Ouvrant ainsi la route au renversement par la force du président élu Laurent Gbagbo, et l’accession au pouvoir de Ouattara Alassane Dramane.

Gbagbo est accusé par la cour pénale internationale de crimes contre l’humanité, mais les manifestants sont convaincus de son innocence et, comme ils ont écrit sur une pancarte “ De sa personnalité pacifique et démocratique”.

Les activistes de Cotedivoire Librexpression ont en outre dénoncé le rôle de la France lors des événement dramatiques survenus suites à ce coup de force, rappelant par exemple les raids aèriens de l’aviation française sur la ville d’Abidjan et les intérêts économiques et politique en Afrique de l’Ouest.

 

Interets que le programmes de nationalisations des ressources engagé par le président Gbagbo, selon les manifestants, menaçait.

 

Une délégation de manifestants a èté reçue par un collaborateur du Maire Fassino. Au cours de la rencontre, il a été précisé que pour le moment, aucun document n’a été signé pour le jumelage. Dans les prochains jours, le maire de Turin devrait rencontrer personnellement les représentants du collectif Cotedivoire Librexpression

 

sindaco_005

Beugré Mambé et Piero Fassino après leur entretien

Article écrit par  Claudio Raffaelli et traduit par ACC – Côte d’Ivoire

Publicités