Communiqués de la SONABEL qui confirment que les coupures de courant au Burkina et en Côte d’Ivoire étaient liées

Posted on juillet 6, 2013

0


En lisant ces communiqués de la SONABEL qui est l’entreprise chargée de la distribution d’énergie électrique au Burkina Faso, l’on comprend mieux  pourquoi depuis quelques mois les ivoiriens vivent sous la domination du célèbre personnage DELESTRON. Les infrastructures ivoiriennes de production d’énergie électrique, qui ne suffisent pas à satisfaire les besoins  des ivoiriens servent à alimenter les deux plus grandes villes du Burkina, Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. La concomitance parfaite entre la coupure d’électricité dans le Sud de la Côte d’Ivoire d’une part, et la coupure de Courant à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso d’autre part dans la nuit du 04 juillet 2013 a en effet  confirmé  que c’est la Côte d’Ivoire qui refournit en énergie électrique les capitales économique et politique de son voisin du nord. Sans être contre l’intégration sous régionale, n’aurait il pas été mieux pour les autorités ivoiriennes satisfaire en priorité les besoins de leur propre population, avant de  penser à venir en aide au Burkina- Faso? Le débat est lancé…

Communiqués de la SONABEL

sonabel-e97bd

Certaines villes  du Burkina constatent ces derniers jours des pannes d’électricité inhabituelles depuis quelques mois. Ce communiqué de la Société nationale d’électricité burkinabè (SONABEL) en donne les explications.

La SONABEL porte à la connaissance de sa clientèle que suite à un incident technique survenu sur un équipement du poste 225 kV de la centrale Hydroélectrique de TAABO en République de Côte d’Ivoire, le lundi 19 mars 2012 aux environs de 18 heures 45 minutes, la ligne d’interconnexion électrique Côte D’Ivoire / Burkina a été mise hors service.

Cette situation a entraîné des perturbations dans la fourniture de l’électricité dans le Réseau National Interconnecté (R.N.I.).

Du côté ivoirien, les services techniques sont à pied d’œuvre pour rétablir le transit normal de l’électricité dans les plus brefs délais.

La SONABEL présente ses excuses à sa clientèle et aux usagers de l’électricité pour les désagréments qu’ils ont subis durant les perturbations.

Le Département Communication et Relations Publiques

La SONABEL informe ses abonnés des Centres de Consommation de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso qu’une série d’incidents techniques survenus sur les installations de production, de transport et de distribution de l’énergie a provoqué de fortes perturbations dans la fourniture de l’électricité entre la journée du jeudi 04 juillet et le petit matin du vendredi 05 juillet 2013. Ces différents incidents ont eu pour origine :

  • Au niveau de la production, l’indisponibilité de 3 groupes dans le parc de production thermique totalisant une puissance manquante d’environ 30Mégawatts (MW).Cette situation est venue accentuer le déficit déjà occasionné par l’insuffisance des importations et la faible production des barrages hydroélectriques.
  • Au niveau de la ligne d’interconnexion, il a été observé une interruption totale de la fourniture de l’énergie provenant de la Cote d’Ivoire le jeudi 04 juillet entre 19 heures et 23 heures suite à un déclenchement de la ligne 225 Kv Ferke- Bobo. Cet incident a eu pour conséquence un déclenchement partiel du réseau du Centre de Consommation de Ouagadougou et donc une rupture de la fourniture de l’électricité.

Ajouté à ces deux difficultés, l’orage de jeudi soir a provoqué la rupture d’un conducteur sur la ligne haute tension 33kV reliant le Poste transformateur de la Patte d’Oie à la Centrale thermique Ouaga 2. Cette panne a provoqué un déclenchement général du réseau de Ouagadougou et entrainé des perturbations supplémentaires dans la distribution de l’énergie.

Tous ces incidents ont pu être jugulés grâce à la mobilisation des équipes d’astreinte et de dépannage de la SONABEL qui ont travaillé d’arrache-pied toute la nuit de jeudi à vendredi pour parvenir à un rétablissement de la fourniture normale de l’électricité.

La SONABEL présente ses excuses à la clientèle pour tous les désagréments occasionnés par cette situation indépendante de sa volonté.

Le département communication, archives et documentation

Publicités