Ministre Charles Rodel Dosso: Septembre 2013 : enfin la fin !!!???

Posted on septembre 5, 2013

2


 

Ministre Charles Rodel Dosso

Ministre Charles Rodel Dosso

Démarrée le 17 juin 2013, l’opération ‘’osons pour sauver notre patrie‘’ poursuit son cours et tend allègrement vers son terme prévu pour ce mois de septembre 2013. Qu’il me soit permis de remercier ces hommes et femmes qui y ont cru par la foi, qui y participent activement et concourent à son succès. Jésus Christ notre Seigneur ne dit-il pas en Jean 20-29 : «…Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru ! ». Toutefois, pour ceux qui ont choisi de marcher par la vue et non la foi malgré les implications spirituelles avérées du conflit, la bonne nouvelle les concerne aussi. L’Éternel des armées reste fidèle à sa parole en dépit de nos incrédulités. A cet effet, Paul déclare en Romain 3-3 : « Eh quoi ! Si quelques-uns n’ont pas cru, leur incrédulité anéantira-t-elle la fidélité de Dieu ? ».

Pour rappel, cette opération d’affichage est un simple acte prophétique visant exclusivement deux objectifs. Primo, prévenir le peuple ivoire de l’avènement imminent dans notre nation du fils de l’homme, Jésus Christ en vue d’en prendre le contrôle et mettre fin à nos souffrances. Secundo, déterminer chaque ivoirien à se lever spontanément afin d’arracher sa liberté au signal divin. Un signal fort et soudain. Mieux que les prémices actuelles qui ne font que ployer l’ennemi, ce signal marquera sa fin. Il exaltera la gloire de l’Éternel. Le commun des mortels y verra la marque du Christ. Il suscitera pleurs, désolation et tristesse des uns puis joie, bonheur et réjouissances des autres.

A ce signal divin, l’Ivoirien devra comprendre que tout est accompli !!! Que nos ennemis nous ont été livrés !!! La victoire gracieusement acquise !!! Aussi, devrions-nous nous lever comme un seul homme afin de manifester physiquement la victoire qui aura déjà été acquise dans le spirituel.

Par conséquent, ledit signal devra surtout être un stimulant parfait à l’union spontanée des enfants de la Côte d’Ivoire en dehors de nos clivages factices, qu’ils soient politiques, religieux ou ethniques. A ce signal, du nord au sud, de l’est à l’ouest en passant par le centre, les enfants de la Côte d’Ivoire devront s’unir pour la sauver. Les ivoiriens de tout bord politique (PDCI ; FPI ; UDPCI ; MFA ; PIT ; RDR ; Forces Nouvelles, ex-rébellion armée ;…) devrons nous donner la main afin de reconquérir notre dignité bafouée, mettre fin à l’assujettissement de notre nation au Burkina Faso et arracher notre indépendance véritable aux puissances impérialistes.

Ainsi, depuis le 17 juin dernier les ivoiriens annoncent-ils avec plaisir et détermination l’entrée triomphale de Jésus Christ dans la nation ivoire qu’Il s’est choisie. Ce, pour en prendre possession. Le mois de septembre 2013 marque le terme de notre mission. Mission délicate mais ô combien exaltante ! A l’approche de la fin de celle-ci, nos prières au Père Céleste doivent être encore plus intenses. Rappelant au Maître de Tout l’Univers que nous avons fini la part qu’Il nous a confiée: L’annoncer  simplement avec joie et assurance !!! Et observons si Dieu est incapable de répondre par le feu 1 roi (1-40). Septembre 2013, enfin la fin de notre mission !!! Septembre 2013, enfin la fin de nos souffrances ??? Dans tous les cas, Dieu est fidèle. Certainement, le compte à rebours a commencé !!! Le chronomètre ouvert !!! Les jours comptés !!! Les heures, les minutes et secondes deviennent précieuses !!! Les choses annoncées entrent dans leur accomplissement !!!

Par la foi, notre servitude est à son terme pourvu qu’on accepte tous l’ultime sacrifice. Au jour choisi, la spontanéité populaire salvatrice doit être un acquis. C’est à ce prix que nous chanterons très bientôt l’hymne à notre victoire. Informer notre prochain devient un devoir partagé. Pour les derniers temps, soyons tous des véhicules utiles afin que nul ne l’ignore. Pas de doute !!!

La victoire à l’horizon est juste une grâce de Dieu. Dans l’union des cœurs et d’action, gardons les yeux rivés rien que sur Lui seul. Il demeure fidèle. Il accomplit toujours sa parole en son temps. On l’a patiemment attendu et espéré. Enfin, le voici venu !!! Ensemble écrivons le terme heureux de la crise ivoirienne !!! Union, foi, courage nos leitmotivs

 

.

Que l’Éternel Dieu nous bénisse !!! Que le son fils Jésus Christ nous assiste !!!

Fait le 01-09-2013

LE MINISTRE CHARLES RODEL DOSSO

Publicités